PARTAGER CETTE PAGE

Innovation et Expérimentation sur 3 ans (2014-2017)
19/05/2017

 « La tête dans les étoiles : les filières industrielles au service de l'aérospatiale » au lycée professionnel Jean Monnet de Foulayronnes (47)

Comment donner du sens aux apprentissages des différentes disciplines dans le cadre d'un parcours avenir, en préparant et facilitant l'orientation et l'insertion professionnelle dans des filières d'études pourvoyeuses d'emplois telles que l'aérospatiale, qui comprend l'aéronautique et l'astronautique... 

Le besoin de donner du sens aux apprentissages


















A l'origine du projet, est constaté le manque de motivation de nos élèves notamment dans les filières usinage alors que les sollicitations sont nombreuses, à la fois du monde professionnel et du rectorat par le biais d'organisations de formations comme « les  partenariales », pour attirer l'attention de la communauté éducative sur les besoins (notamment dans le sud-ouest), dans les années à venir, de personnels qualifiés dans tous les niveaux de productions aéronautiques et astronautiques.

Dans un lycée avec des élèves dans des filières diverses comme l'électrotechnique, l'électronique, l'usinage, la chaudronnerie ou même la mécanique automobile embarquée, comprendre l'existence de débouchés dans l'aérospatiale, développer les activités des enseignements généraux en lien avec les enseignements professionnels et ces secteurs porteurs d'emplois ne pouvaient que motiver et valoriser les filières des élèves.  

Découvrir l'aérospatiale, comprendre et aimer transformer la matière pour l'aérospatiale, vouloir approfondir les enseignements technologiques en post-bac

Ces 3 objectifs ont été menés respectivement à chaque étape du projet :

  • en seconde : découvrir la filière choisie dans ses débouchés dans l'aérospatiale : étude des compétences disciplinaires en français, géographie, dessin industriel, mathématiques en lien avec les visites d'Airbus (notamment sous l'angle des réseaux électriques cablés d'un A320 ou sous l'angle des installations de montage A380), de la Cité de l'espace et la fabrication d'une maquette d'Ariane 5 en 3 D avec une imprimante fabriquée au lycée J. Monnet.

  • en première : aimer et comprendre les activités menées dans le monde professionnel de transformation de la matière notamment en usinage (visites des entreprises MGA à Villeneuve-sur-Lot notamment fabrication en séries d'éléments des sièges Airbus et Atelier de l'Industrie Aéronautique (AIA) travaillant pour le Ministère de la Défense à Bordeaux  ou encore l'entreprise Lauak, avec des chaudronniers fabriquant principalement « manuellement » des pièces complexes pour l'aéronautique, dans le pays Basque) et montage d'une maquette A 320 à l'atelier chaudronnerie du LP Jean Monnet.

  • en terminale : connaitre les opportunités et pour certains vouloir approfondir les enseignements technologiques en post-bac   avec les visites de BTS CPM aux  lycées  De Baudre, Alfred Kastler CRCI ou IPM à Talence ou CPM à Renée Bonnet à Agen et finalisation de la maquette (soudures fines) en attente de sa peinture au logo du lycée Jean Monnet. 


Pour chaque année, ces différents temps forts ont fait l'objet de réalisation d'une exposition permanente, composée aujourd'hui d'une dizaine de panneaux, installée au lycée Jean Monnet, dans les couloirs des ateliers afin de valoriser leurs découvertes et activités, et d'en rendre compte aux autres élèves ou membres de la communauté éducative du lycée, des années actuelles et futures.





Le temps des bilans : les  réussites principales

•         Lien entre le LP, ses filières et le monde professionnel dans les secteurs porteurs d’emplois  utilisant des technologies innovantes : Découverte de nouveaux horizons professionnels pour 150 élèves directement « touchés » par la découverte « professionnalisante » de ces secteurs d’activités. Liens école-entreprise renforcés notamment avec les enseignements généraux du lycée.

•         La réussite d’un projet transdisciplinaire pour faire sens aux apprentissages auprès des élèves, en personnalisant les parcours selon les filières et les élèves

•         Insérer les élèves dans une filière choisie depuis la seconde dans l’optique d’une éventuelle poursuite d’études dans la filière (lien BAC -3 / BAC +3)

•         Ces pratiques innovantes et expérimentales se sont diffusées : elles sont déjà menées auprès des publics que nous recevons au lycée, qui n’étaient pas directement au cœur du public ciblé : en accompagnement personnalisé, découverte des filières, conscience de la nécessité de préparer au post-bac en donnant du sens aux apprentissages dans la pluridisciplinarité (activités ici expérimentées en maths, français ou histoire-géographie  par exemple ré-exploitées avec d’autres élèves des filières respectives). D’innovation labellisée et expérimentation validée chaque année par la commission CARDIE, le projet est devenu une application dans les pratiques quotidiennes de nombreux professeurs. 




PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France

C'EST PRATIQUE

 Services de l'éducation nationale


Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services



STOP HARCELEMENT
 


N° vert  de l'académie







EN CE MOMENT

"L'apprentissage c'est votre avenir", le site référence pour tout savoir sur l'apprentissage
 




Le numérique au service de l'École